Xavier Mortimer

Le rideau se lève, un musicien seul en scène, personnage aux allures lunaires, entame un air d’accordéon.

Tout devient irréel lorsque son ombre se démultiplie pour former une fanfare d’ombres. Les instruments s’envolent, les partitions s’amusent… On cesse de réfléchir au bénéfice du rêve.

Surpris ou dépassé par tout ce qui lui arrive, l’artiste nous emporte dans un état de douce stupeur

Un spectacle rempli de surprises visuelles et riche d’inventivité, un grand moment de rire et de poésie.

Leave a Reply